L’événément de Cartier à Dubaï n’était pas un mirage

Quand Cartier organise une fête, il n’y a rien de tel. Et quand cela se passe à Dubaï, cela devient véritablement un événement. Des invités du monde entier se sont réunis la semaine dernière pour célébrer une soirée de festivités bien nommée Cartier Mirage.

Dans une ville qui s’est relevée du sable comme un mirage, Dubaï a une longue histoire avec la maison de luxe – une histoire qui remonte aussi loin que 1912.

Dans la mer, le plus grand écran holographique en 3D de l’histoire et la panthère emblématique de Cartier déambulant sur la scène ont fait sensation. Mais, comme toute chose d’opulence, Cartier a su monter d’un cran avec un spectacle illuminant le ciel, grâce à 250 drones qui ont épelé « Cartier » de façon impressionnante. Pour accompagner les festivités de la soirée, le chanteur Mika, lauréat d’un prix, a reçu 300 invités VIP avant de donner un concert énergique devant 700 personnes.

Les clients VIP de Cartier ont dansé toute la nuit aux côtés de célébrités régionales et internationales sur les airs du duo de DJ Simi et Haze Khadra. Bien que cela puisse sembler un rêve, l’événement n’était pas un mirage et continuera à vivre dans les livres des fêtes légendaires.

 

 

Étiqueté , , ,

1 commentaire sur “L’événément de Cartier à Dubaï n’était pas un mirage

  1. There are actually quite a lot of particulars like that to take into consideration. That may be a nice point to convey up. I supply the thoughts above as normal inspiration however clearly there are questions just like the one you carry up where crucial thing can be working in trustworthy good faith. I don?t know if greatest practices have emerged around issues like that, but I am positive that your job is clearly identified as a good game. Both boys and girls really feel the impression of just a second’s pleasure, for the remainder of their lives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *