INTERVIEW DE LA SEMAINE – SIMON GAURIAU

 

Prénom: Simon

Nom: GAURIAU

Date de naissance: 02/09/1992 (25 ans)

Intégration Generali Concierge Services: 06/09/2016

 

Quel est ton parcours professionnel ?

Après 2 ans d’études post bac j’ai obtenu mon BTS vente et production touristique en Vendée (Sable d’Olonne) ce qui m’a permis d’intégrer dans un premier temps l’entreprise Asia, un tour opérateur spécialisé dans les voyages en Asie, Inde, Australie et Pacifique. A la suite de cette expérience très formatrice j’ai rejoint une agence spécialisée dans la gestion de billets d’avion pour perfectionner mes armes dans le domaine du voyage.

Pourquoi avoir choisi le métier de concierge ?

Le métier de concierge s’assimile un peu à un guide touristique ou un couteau Suisse lorsque l’on se retrouve au bout du monde. Il a pour but d’appréhender les déplacements, d’analyser la manière de voyager de ses clients afin de leur proposer des prestations sur-mesure. L’objectif étant de vendre du rêve et de rendre le quotidien toujours plus agréable et inédit. Ce sont pour tous ces aspects que ce métier m’a séduit.

Quels sont tes lieux préférés ?

Mes lieux préférés sont le canal de l’Ourcq et le Pink Mamma

Le canal de l’Ourcq: Il y a de multitudes de possibilités pour profiter de cet endroit et s’évader: se restaurer en terrasse de restaurants au bord du canal, se balader en bateau marin d’eau douce, se détendre au parc de la Villette, visiter la Géode…

Le Pink Mamma : on se laisse séduire par ce bel immeuble tout de briques roses et de lierres vêtu, détonnant dans la petite rue de Douai. Il a un charme fou. A chaque étage, une atmosphère et une identité propre, dont le raffinement et la déco, toujours aussi pointue, n’ont rien à envier aux autres restaurants du groupe.

Quel est le dernier film que tu as vu au cinéma ?

Le dernier film que j’ai vu est Mon garçon de Christian Carion: Un père découvre sur son répondeur un message de son ex femme en larmes : leur petit garçon de sept ans a disparu lors d’un bivouac en montagne avec sa classe. Il s’agit d’un film sur le trafic d’enfants. Je vous rassure je ne suis pas un adulte perturbé !

Quelle est ta devise ?

Ma devise est: « Quand on veut, on peut »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *